Le contrôle technique de votre véhicule est obligatoire. L’objectif de ce service est de vérifier l’état du véhicule et détecter d’éventuels problèmes ou défaillances techniques.

.

Pourquoi faire contrôler votre véhicule?

Si certains éléments techniques sont aisément vérifiables par le propriétaire, comme l’état des pneus ou une ampoule grillée, d’autres nécessitent les compétences d’un professionnel. Certains points de contrôle sont en effet primordiaux pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. C’est le cas par exemple pour les feux et les clignotants, qui assurent votre visibilité par les autres automobilistes.

Le contrôle technique permet donc à tous les automobilistes de bénéficier d’une révision complète et de conduire en toute sérénité un véhicule sécurisé.

Sécurité routière

1

Mayelia Logistics & Automotive contribue à créer des routes plus sûres pour tous en vérifiant périodiquement l’état mécanique du parc automobile et sa mise en conformité avec les conditions et les standards de sécurité routière et de protection de l’environnement.

2

Notre équipe d’experts et nos machines de dernière génération fournissent un contrôle de sécurité de qualité tant aux particuliers qu’au compte du secteur public et privé. Nos centres de contrôle technique vérifient les organes de sécurité. 

Le contrôle technique, c’est avant tout une mesure préventive pour assurer votre sécurité et celle des autres automobilistes. Et nous voulons rendre ce passage obligé le plus agréable possible grâce à un service simple, rapide et innovant.

3

Aujourd’hui, lors de votre contrôle technique, les organes essentiels de votre véhicule sont vérifiés : identification du véhicule, système de freinage, organes de direction, visibilité du conducteur, éclairage, liaison au sol, structure et carrosserie, équipements de sécurité, organes mécaniques, pollution et niveau sonore.

Les différents points de contrôle

Il y a la vérification de 116 points techniques répartis en 10 catégories. Les catégories contrôlées avec quelques points essentiels lors du passage au contrôle technique concernent :

qui sont : la plaque d’immatriculation ; la plaque constructeur ; la frappe à froid sur le châssis ; la présentation du véhicule ; l’énergie moteur ; le nombre de places assises ; la plaque de tare ; le compteur kilométrique.

le longeron ; brancard ; la traverse ; le plancher ; le berceau ; le passage de roue, pare-boue ; les pieds montants AV, AR ; le bas de caisse, pied milieu ; l’infrastructure, soubassement ; la porte latérale ; la porte AR, hayon ; le capot ; l’aile ; le pare-chocs, bouclier ; le pied, montant ; la caisse ; la superstructure, carrosserie (sauf ailes et ouvrants).

le pare-brise ; l’autre vitrage ; les rétroviseurs ; la commande de rétroviseur extérieur ; l’essuie-glace avant ; le lave-glace avant.

le feu de croisement (mesure) ; le feu de croisement (éclairage) ; le feu de route ; le feu antibrouillard AV ; le feu additionnel ; le feu de position ; le feu indicateur de direction ; le signal de détresse ; le feu stop ; le troisième feu stop ; le feu de plaque AR ; le feu de brouillard AR ; le feu de recul ; le feu de gabarit ; le catadioptre AR ; le catadioptre latéral (véhicules de + de 6 mètres) ; le triangle de pré-signalisation (en l’absence du feu de détresse) ; le témoin de feux de route ; le témoin de signal de détresse ; le témoin de feux de brouillard AR ; la commande d’éclairage et de signalisation ; le témoin indicateur de direction.

suspension (mesure) ; le ressort, barre de torsion (y compris ancrages) ; l’amortisseur (y compris ancrages) ; le roulement de roue ; le demi-train AV (y compris ancrages) ; le demi-train AR (y compris ancrages) ; la barre stabilisatrice (y compris ancrages) ; le circuit hydraulique de suspension (y compris accumulateurs) ; l’essieu rigide (y compris ancrages) ; la roue ; le pneumatique. La direction est constituée de 9 points de contrôle : l’angle, ripage AV (mesure) ; le volant de direction ; l’antivol de direction ; la colonne de direction (y compris ses accouplements) ; la crémaillère, boîtier de direction ; la biellette, timonerie de direction ; la rotule, articulation de direction ; le relais de direction ; le système d’assistance de direction.

le frein de service (mesure) ; le frein de stationnement (mesure) ; le frein de secours (mesure) ; le réservoir de liquide de frein ; le maître-cylindre ; la canalisation de frein ; le flexible de frein ; le correcteur, répartiteur de freinage ; la pédale du frein de service ; la commande du frein de stationnement ; le câble, tringlerie du frein de stationnement ; le disque de frein ; l’étrier, cylindre de roue ; le tambour de frein ; la plaquette de frein ; le système d’assistance de freinage ; le bloc du système antiblocage et/ou de régulation ; le témoin de mauvais fonctionnement du système de freinage ; le témoin de niveau de liquide de frein ; le témoin d’usure de plaquettes de frein ; le témoin de mauvais fonctionnement du système antiblocage et/ou de régulation

le moteur ; la boîte ; le pont, boîte de transfert ; la transmission (y compris accouplements) ; le circuit de carburant ; le réservoir de carburant ; le carburateur, système d’injection ; la pompe d’alimentation en carburant ; la batterie d’accumulateur de traction ; le réservoir de gaz carburant comprimé (GNC) ; le collecteur d’échappement ; la canalisation d’échappement ; le silencieux d’échappement. La pollution et niveau sonore est constituée de 4 points de contrôle : la teneur en CO et valeur du lambda des gaz d’échappement ; l’opacité des fumées d’échappement ; le bruit moteur ; le témoin du dispositif de diagnostic embarqué (OBD).

le siège ; la ceinture (si obligatoire) ; l’avertisseur sonore ; la batterie ; le support roue de secours ; le dispositif d’attelage ; le témoin de mauvais fonctionnement du coussin gonflable Les différents contrôle technique Le pré-contrôle n’est pas obligatoire. Il peut être réalisé avant de passer au contrôle technique pour faire le point sur l’état de la voiture et si il y a des réparations à effectuer les faire. Il sert à éviter la contre visite du contrôle technique dans le cas où des défaillances seraient identifiées.

Comment se préparer au contrôle technique?

Pour réussir votre contrôle technique et éviter les risques de prescription d’une contre-visite, vous pouvez nous contacter pour une pré-visite. Nous nous assurerons de vérifier les différents points de contrôle avant le contrôle technique. Toutefois, il y a certains gestes que vous pouvez faire vous-même. 

Vérifiez le bon fonctionnement de l’ensemble de vos feux : croisement, route, position avant et arrière, clignotants et feux de détresse, feux stop, éclairage de la plaque arrière. N’hésitez pas à changer une ampoule grillée ou à réparer un phare cassé avant de passer le contrôle. Contrôlez également que votre klaxon fonctionne bien.

Faites remplacer vos plaquettes et vos disques de frein s’ils sont usés. Si votre véhicule se déporte sur la gauche ou sur la droite lors d’un freinage appuyé, c’est le signe de freins en mauvais état. Dans ce cas, faites vérifier vos freins par un professionnel. Vérifiez également le niveau du liquide de frein.

Les plaques d’immatriculation avant et arrière doivent être bien fixées et en parfait état. Attention ! Seules les plaques réglementaires sont acceptées.

Vérifiez votre pare-brise. S’il a une fissure de plus de 30 cm, il doit être changé. Vos rétroviseurs intérieur et extérieur doivent être en bon état et bien fixés. Vérifiez le bon fonctionnement de vos essuie-glaces.

Si vos pneus sont anormalement déformés (déchirure, hernie) ou la bande de roulement inférieure à 1,6 mm, alors n’hésitez pas à les changer. N’oubliez pas que les deux pneus d’un même essieu doivent être de même structure. Pensez également à vérifier régulièrement la pression de vos pneus.

Vérifier que toutes les ceintures de sécurité fonctionnent bien et sont bien fixées. Assurez vous que les sièges soient correctement fixés. Si vous possédez un siège bébé, nous vous conseillons de l’enlever avant de passer le contrôle technique.

Vérifier la bonne ouverture et fermeture de toutes les portes, du capot et du coffre. Attention : l’impossibilité d’ouvrir le capot moteur impliquera une nouvelle visite complète ! La carrosserie ne doit comporter aucune partie saillante susceptible de blesser un tiers.

Vérifier l’étanchéité et la fixation de votre pot d’échappement. Pensez à vérifier régulièrement votre niveau d’huile. Vérifiez également que votre batterie est bien fixée.

Passez votre prochaine visite technique dans notre centre à Vridi